Selon nos informations, Proximus a vu ce lundi 18 mai son Chiffres d’Affaires infléchir de 50 000 euros pour non-respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). Cet opérateur de télécommunications mobile belge a été condamné pour un conflit d’intérêts concernant son DPO (délégué à la protection des données). En effet, il s’avère que son rôle dans la prise des décisions autour des questions des données était incompatible avec l’exercice de ses missions en tant que DPO.

L’équipe Alcees revient dans cet article, sur les points clés du Règlement européen qui changent tout dans votre entreprise. Eclairage express.

Protection des données en 2020 : l'affaire de tous

Le premier trimestre 2020 a marqué la publication du programme de contrôle annuel de plusieurs régulateurs européens.